Fonctionnement

conseil.jpgL'APM est une association régie par la loi de 1901. Cette loi fixe les principes généraux de fonctionnement ; les statuts, redéfinis en 2003, précisent comment ces principes sont appliqués en leur donnant un caractère opérationnel vis-à-vis des objectifs que s'est fixés l'association.

Une association « loi de 1901 » appartient à ses adhérents. Ce sont eux qui, in fine, décident de l'orientation et de la vie de l'association dans le cadre des assemblées générales. Ce pouvoir s'exprime tous les ans au travers du vote sur le rapport moral, le rapport d'activité et le rapport financier qui sont soumis à l'AG. S'il est possible de regretter que ce pouvoir s'exerce surtout comme un contrôle a posteriori (comme dans la majorité des associations), il devrait également s'exercer a priori lors de l'élection des membres du CA pour laquelle les candidats peuvent expliquer leur projet. La politique et les actions de l'APM sont décrites dans le « Projet d'établissement » qui est consultable dans nos bureaux. L'AG ordinaire est réunie en novembre. Chaque adhérent y dispose d'une voie portée par lui-même s'il a plus de 16 ans ou, sinon, par un de ses parents. Il est possible de donner pouvoir à un autre adhérent.

Nous encourageons la participation de tous à l'AG. C'est un moment important de démocratie. C'est le lieu où les critiques et les suggestions ont le plus d'impact.

Le Conseil d'administration, élu par et parmi les adhérents de l'association, est en charge de la gestion courante et de la mise en œuvre de la politique décidée par l'AG. Son président, élu au sein du CA, est responsable auprès des autorités vis-à-vis des obligation légales et réglementaires auxquelles est soumise l'association. Dans le cadre de l'APM, il a également une responsabilité morale importante vis-à-vis des instances territoriales (municipalité et conseil général) qui subventionnent l'association. Au delà de la gestion courante, qui représente une tâche lourde, le CA de l'APM a trois missions essentielles :

  • la gestion sociale en tant qu'employeur d'une vingtaine de salariés,
  • une mission déléguée implicite de « service public » de l'éducation musicale à Villers lès Nancy,
  • une mission d'animation culturelle sur la commune et, à la demande de celui-ci, sur le département.

C'est le CA et lui seul qui a la responsabilité d'embaucher et de licencier, de négocier avec les partenaires institutionnels et de fixer le programme annuel d'actions de l'association. Ce programme est synthétisé dans le projet d'établissement qui est établi chaque année en début d'exercice.

Nous souhaitons promouvoir la parité et la participation des jeunes au fonctionnement de l'association. L'âge minimum pour être administrateur est de 16 ans. L'APM permet que les professeurs puissent devenir adhérents à l'association et être membres du CA mais sans voix délibérative.

Le Conseil des professeurs est une instance opérationnelle dont la mission est de traduire dans la pratique les orientations politiques arrêtées par le CA. Son rôle est double. En ce qui concerne l'enseignement, il est responsable de la qualité de la pédagogie. C'est lui qui définit les objectifs, les moyens de les atteindre et la façon de les contrôler. En ce qui concerne l'animation culturelle, c'est lui qui définit les programmes des manifestations arrêtées par le CA. Nous insistons sur un troisième rôle, non statutaire : la force de proposition. Le CA étudiera, aidera au montage et soutiendra les projets individuels ou collectifs qui s'inscrivent dans les objectifs de l'APM.

La coordination pédagogique. Les activités pédagogiques sont coordonnées par un professeur nommé par le CA sur proposition du conseil des professeurs. Il est l'interlocuteur privilégié des différentes instances pour les aspects techniques et pédagogiques. Il peut représenter l'APM dans les commissions techniques (notamment de l'AC2M ).

Pour les adhérents, le professeur coordinateur est l'interlocuteur pour toutes les questions générales concernant l'enseignement et la pratique.

La coordination administrative. La professionnalisation du fonctionnement d'une structure comme l'APM est un enjeu majeur. Nous nous sommes ainsi dotés, en accord avec la municipalité qui nous apporte son soutien financier, d'un poste de coordination administrative. La coordinatrice administrative a pour missions principales la communication, la gestion au jour le jour des salariés et des adhésions, les relations avec les partenaires institutionnels et le secrétariat.

Pour les adhérents, la coordinatrice administrative est l'interlocuteur pour toutes questions relatives aux adhésions. Elle est aussi la personne ressource pour toutes les questions qui ne relèvent pas de la pédagogie.

 

Audition multi-classes décembre 2017

'Powered By Jsmug Joomla Extension '

Audition multi-classes janvier 2018

'Powered By Jsmug Joomla Extension '