Projet d'établissement 2012/2013 - Administration

 

 

Organisation et administration

Principes de fonctionnement

Le fonctionnement de l’APM repose sur deux instances : le conseil des professeurs et le conseil d’administration.
Le conseil d’administration est constitué de douze membres élus par l'assemblée générale. Il se réunit une fois par mois soit en formation complète, soit en bureau. Outre les aspects de gestion ordinaire,  il définit l’action de l’association, sa politique et le calendrier des représentations. Le recrutement des nouveaux professeurs s'effectue à partir des entretiens qui se déroulent sous la responsabilité du président assisté de membres du conseil et du professeur coordinateur.
Sur le plan social, l’APM a mis en place des pratiques conformes à la convention collective de l’animation, y compris dans son avenant 46. De plus, tous les salariés ont le statut de professeur, les salaires intègrent une  prime d’ancienneté spécifique à l’APM et les charges sociales sont payées sur l’intégralité du salaire (nous n’utilisons pas la possibilité du forfait pour les « petits » horaires). Les salaires sont par ailleurs gérés par un cabinet spécialisé.
Sur le plan comptable, l’APM a une pratique respectant  les usages réglementaires. En particulier, les financements publics sont gérés dans le cadre de conventions formelles.
Tant en interne, dans ses relations avec les professeurs, qu’en externe, dans ses relations avec ses partenaires associatifs et institutionnel, le conseil d’administration a suivi une stratégie fondée sur la rigueur dans la définition du rôle de chacun et sur le respect mutuel. Le résultat est une situation saine qui donne son dynamisme à l’APM et nous permet de continuer sereinement notre projet de développement de la pratique d’ensemble.
Le conseil des professeurs se réunit au moins deux fois l’an pour préparer  le programme pédagogique et l’évaluation des élèves. Il propose également  le contenu et  le calendrier des manifestations au conseil d'administration.  Il est dirigé par le coordinateur pédagogique. Le conseil des professeurs peut créer des commissions thématiques (formation musicale, musiques actuelles, piano, etc.) chargées d'étudier et de proposer des évolutions sur une activité particulière.
Le conseil des professeurs est animé par un coordinateur pédagogique qui est désigné pour un an au sein de l'équipe enseignante par le conseil d'administration. Le coordinateur est invité aux réunions du conseil d'administration

Défis et évolutions

Comme toutes les structures associatives d'enseignement de la musique, l'APM est confrontée à des défis majeurs. Une réponse rapide et cohérente est nécessaire pour assurer la survie de notre association.

Le financement des activités

À travers ses activité d'enseignement dirigées vers les enfants et adolescents, mais aussi à travers ses activités de développement des pratiques culturelles, l'APM est dépositaire d'une mission de service public. À ce titre, elle bénéficie et dépend de l'engagement des collectivités territoriales, la commune de Villers lès Nancy en tête. Les tensions prévisibles sur les budgets des collectivités pourraient conduire à remettre en cause les équilibres dans le financement. Ce constat nous impose d'améliorer notre maîtrise de la gestion et notre vision de l'avenir.
Pour le premier point, nous avons décidé de créer une fonction de secrétariat de comptabilité. Ce poste est essentiel pour le suivi au jour le jour de la trésorerie, pour la gestion des cotisations et de la facturation, et pour l'identification précise des postes de coût. Dans un premier temps, cette fonction sera remplie grâce à un accord avec une association de Villers qui met à notre disposition une personne pendant une demi-journée par semaine. Il est prévisible que cette fonction, et la charge qui va avec, devra être renforcée dans le futur.
Pour le second point, nous mettons en place une  commission mixte avec la municipalité de Villers. Composée de 6 membres (3 représentants de la municipalité et 3 du CA de l'APM), cette commission a pour objectif d'approfondir le dialogue et la concertation. Sa mission sera de faire en sorte que la politique culturelle de la ville et celle de l'association soient encore mieux coordonnées, que des actions communes soient organisées, et que les moyens apportés par chaque partenaire soient adaptés aux mieux de nos ressources et de nos contraintes respectives.

La complexification de la gestion

Comme en témoignent les convocations à des assemblées générale extraordinaires ces dernières années, l'APM a connu des difficultés de gestion importantes. Un élément important explicatif de ces crises tient au modèle de fonctionnement qui repose essentiellement sur le bénévolat. Que ce soit dans le domaine financier, social ou simplement réglementaire, la gestion est de plus en plus complexe et ne peut plus être assurée uniquement par des bénévoles.
Pour que le modèle associatif puisse continuer, il est essentiel que les bénévoles puissent revenir à leur mission première de définition de la politique de l'association à travers la construction permanente de son projet  ainsi que d'impulsion et de contrôle de la réalisation des objectifs. Pour cela, ils doivent impérativement s'appuyer sur une structure administrative forte.
En conséquence, nous avons décidé de doter l'APM d'un poste de coordinateur administratif.
Comme pour tout changement majeur de structure de fonctionnement, il importe de prendre toutes les garanties pour que celui-ci ne mettre pas en péril les acquis de l'APM. Nous avons donc décidé d'associer les professeurs à la définition du poste et de ces missions. Un point particulièrement sensible est l'existence et la position du poste de coordinateur pédagogique.  Un consensus sur le maintien des deux fonctions et sur un fonctionnement « en binôme » du directeur et du coordinateur pédagogique est établi. Un affinement des missions et responsabilités de chacun est en cours.
Nous espérons que le recrutement d’un nouveau coordinateur administratif pourra être effectué dans les premiers mois de 2013.

L'évolution de la demande et des pratiques d'enseignement

La réforme récente du calendrier scolaire montre que certains « rythmes sociaux » sont susceptibles d'évoluer rapidement. Si nous ne voulons pas subir ces évolutions, mais maîtriser leur impact, il est important que nous réfléchissions à une adaptation des pratiques dès maintenant. Ainsi, il nous faut avoir une proposition cohérente si les jeunes élèves devaient reprendre le chemin de l'école le mercredi matin.
La demande évolue aussi fortement. Ainsi, nous voyons apparaître une demande de formation de la part d'adolescents qui, jusqu'ici, se contentaient de pratiquer entre eux. Nous assistons à un glissement vis-à-vis des instruments : la demande en guitare explose alors que celle pour certains instruments classiques baisse. Enfin, nous avons de plus en plus de demandes d'adultes qui souhaitent apprendre la musique. Nous ne pouvons pas ignorer ces évolutions mais nous devons les maîtriser. L'enjeu est de conserver ce qui fait la qualité de l'APM : une exigence pédagogique forte, une qualité de prestation élevée, un lieu d'enseignement et de pratique combinés, une politique sociale solide. Il faut donc inventer et expérimenter de nouvelles formes d'enseignement. La création de l'atelier de musiques actuelles montre que nous avons su répondre à certaines demandes. Notre enjeu est de mettre en place un espace où l'expérimentation de nouvelles offres puisse se développer.
Enfin, en lien avec le problème des ressources institutionnelles, il nous faut trouver les moyens de garder un coût raisonnable à la pratique et à l'éducation musicale.  Une réflexion et des expériences sur les notions de cours d'instrument particuliers et collectifs sont impératives. La mise en place de la formule « parent-enfant » relève de ce type de problématique.
Le chantier sur l'évolution des pratiques est essentiel si nous souhaitons que l'APM poursuive sa mission au haut niveau qu'elle a atteint.

Audition multi-classes décembre 2017

'Powered By Jsmug Joomla Extension '

Audition multi-classes janvier 2018

'Powered By Jsmug Joomla Extension '