Projet d'établissement 2012/2013




Projet d’établissement de l'APM

2012/2013



Missions de l’APM

L’APM a trois missions :

l’éducation des enfants, mais aussi des adultes, à la culture musicale, l’apprentissage des techniques indispensables au musicien, tant en ce qui concerne la lecture et l’écriture de la musique que la maîtrise de l’instrument et des techniques d’interprétation,la promotion d’une pratique culturelle de loisir enrichissante pour ses acteurs.
Dans la réalisation de ces missions, nous insistons sur la qualité des enseignements et de l’encadrement de la pratique amateur, sur la compétence des enseignants et des gestionnaires, et sur l’exigence vis-à-vis des élèves et des représentations. Ceci se traduit par la mise en œuvre de procédures rigoureuses et de critères bien définis pour la gestion financière et sociale, le recrutement des professeurs, l’organisation des cours et l’évaluation des élèves par exemple.
L’APM est ouverte sur l’agglomération nancéienne. Pour les adhérents, il n’y a pas de discrimination tarifaire au niveau des activités selon le lieu de résidence. L’APM s’insère dans un territoire riche en structures d’enseignement de la musique qui comportent un conservatoire à rayonnement régional et une école de formation professionnelle (MAI), des écoles de musique municipales ou associatives labellisées par l’AC2M, ainsi que de nombreuses  associations et MJC qui proposent des cours d’instruments. Le territoire comporte également de nombreux lieux de pratique, principalement dans le secteur du chant choral. Il est donc important pour l’APM de se situer dans ce paysage.
En ce qui concerne l’enseignement, l’APM se place entre les structures de musique-loisir d’une part et les structures à vocation diplômante d’autre part. La distinction se fait essentiellement sur le niveau d’exigence vis-à-vis des élèves. L’obligation de suivre des classes de « Formation musicale », l’évaluation par des jurys extérieurs, l’instauration d’un dossier de scolarité musicale nous distinguent des structures de loisir. La souplesse dans le déroulement du cursus, le nombre d’heures de pratiques demandées, ainsi que le nombre d’unités à valider nous distinguent des structures diplômantes.
En ce qui concerne la pratique amateur, la vision de l’APM est de construire un lieu de pratique multi-générationnel. Nous concevons les ensembles comme des lieux de partage du plaisir de jouer avec le public, entre les musiciens, mais surtout entre les générations. L’orchestre, les ensembles mono-instrumentaux et les ateliers sont ouverts à tous les adhérents ; enfants, adultes professionnellement actifs et retraités s’y côtoient et jouent ensemble. De part son intégration à l’association, la chorale d’adultes participe aussi de cette vision en étant accompagnée par les ensembles ou en participant au spectacle monté avec les classes de formation musicale. Même si ce n’est pas leur objectif premier, les ensembles ont aussi une vocation formative. C’est pour cela que leur direction est confiée à des salariés qui sont professeurs à l’APM ou en ont le statut.
L’APM est complémentaire des autres structures de l’agglomération. Par ses exigences, elle s’adresse aux musiciens et aux familles qui souhaitent acquérir une formation à la musique solide, mais sans les contraintes des formations diplômantes qui sont connues pour rebuter certains. Une attention particulière est portée à la possibilité d’évolution vers le CNR ou la MAI pour les élèves qui le souhaitent. La qualité de l’enseignement visée, tant solfégique qu’instrumental, doit permettre une accession sans rupture aux cursus de ces institutions.

 


 

Enseignement

Le contenu des cours repose sur les compétences et l’expérience acquise par les professeurs. Les répertoires travaillés sont variés ; il est conseillé aux professeurs d’ouvrir l’esprit des élèves à tous les genres musicaux. Dans la mesure du possible, les professeurs donnent aussi l’occasion à leurs élèves de se retrouver par classe d’instruments (piano à 4 mains, ensemble de flûtes traversières, de clarinettes, de saxophones, de violons, etc.) et de partager leurs acquis et savoir faire instrumentaux lors d’auditions pluridisciplinaires mensuelles.
Professeurs recrutés en 2012
Les recrutements pour la saison 2012/2013 ont été occasionnés par le départ de certains professeurs et l’aménagement de leurs temps de travail. Les recrutements ont été effectués après qu'une commission composée de membres de CA et du professeur coordinateur se soit entretenue avec les candidats. Quatre personnes ont été retenues :

  • Anne-Gaël Pantaléo, DE de flûte, Professeur de flûte traversière qui partage la classe avec C. Shaykhian,
  • Philippe Rogriguès, diplôme MAI en 2005, Professeur de batterie
  • Martial Minster, Professeur de trompette, étudiant au conservation de Nancy
  • Fanny Leboube, DUMI, Professeur spécialisé petite enfance

 

Programme pédagogique

Eveil / Initiation

Ces deux premières années sont proposées à des enfants de 4 et 5 ans pour le cours d’éveil et de 6 ans pour le cours d’initiation.
Dans ces deux cours, l’approche de la musique se fait par l’intermédiaire:

  • Du Chant, (Chansons, comptines),
  • du Mouvement corporel, exécuté à partir des chansons, comptines, apprises par les enfants, ou d’après audition d’une musique enregistrée,
  • des Rythmes frappés, avec les mains, ou à l’aide de petits instruments de percussion (claves, tambourins, triangles, cloches, wood-block, etc.),
  • de l’Audition, hauteur, intensité, couleur, le son est appréhendé sous toutes ses formes, que ce soit d’une manière statique (écoute concentrée de la source sonore) ou active (reproduction de l’extrait entendu, ce qui permet de former la mémoire auditive. Traduction avec des gestes de l’intensité et de la hauteur des sons).

Toutes ces activités sont pratiquées dans un esprit ludique pour permettre aux enfants d’aborder la musique d’une manière joyeuse et épanouissante. L’ouvrage utilisé  est Allegro Bambino de Virginie Tharaud et Anne-Violaine Szabados, publié aux éditions Henry Lemoine.
Des présentations instrumentales seront organisées dans les cours d’éveil initiation pour permettre aux enfants de mieux connaître et éventuellement de choisir l’instrument qu’ils désireront pratiquer. Ces présentations se feront en collaboration avec les professeurs d’éveil-initiation, les professeurs d’instrument et ceux de formation musicale de l’association.

Intervention en crèche

Depuis 2011, un professeur titulaire du DUMI, recruté par l’APM intervient auprès de la petite enfance dans la crèche municipale de Villers mais aussi dans d’autres établissements de l’agglomération nancéienne.
Cette action remporte beaucoup d’enthousiasme auprès du personnel encadrant.
Elle pourrait assurer pour les années à venir le maintien, voire l’augmentation de la fréquentation des cours d’éveil et d’initiation qui garantissent le renouvellement des jeunes élèves.

Formation musicale – Cursus standard

La formation musicale est obligatoire pour les jeunes élèves. Cette obligation s'applique aux élèves de moins de 15 ans inscrits en cours d'instrument. Les élèves qui justifient d’une inscription en formation musicale au CNR de Nancy, ou de l’obtention d’un diplôme de fin d’études de formation musicale d’une école de musique signataire de la charte départementale de l’enseignement musical pourront être dispensés du cours de Formation musicale de l’APM.
Les cours sont organisés par cycles. Le cursus standard comporte deux cycles. Le premier cycle (Initiation Musicale) comprend quatre niveaux(IM1, IM2, IM3, IM4); le second cycle (Perfectionnement Musical) comprends actuellement deux niveaux (PM1, PM2).
Ce cursus nous paraît être le minimum indispensable et nécessaire pour faciliter l’apprentissage d’un instrument. Il est garant de la qualité de l’enseignement musical prodigué par l’APM. Il permet à l’enfant d’une part d’acquérir le minimum des connaissances pratiques et théoriques , et d’autre part, de vivre ses premières expériences d’écoute, d’analyse, d’audition intérieure et de pratique musicale collective de la musique.
L'évaluation est organisée autour du contrôle continu et d'examens de fin d'année. Le contrôle continu est pratiqué par les professeurs de formation musicale. Celui-ci se déroule sur deux périodes, de septembre à décembre et de janvier à avril. Les professeurs communiquent à chaque période les résultats des évaluations ainsi qu'un commentaire. L'examen de fin d'année a lieu en juin. Il comporte des parties écrites et un oral. Les élèves de fin de 1er et 2ème cycle sont en outre incités à assister à au moins 3 concerts ou auditions et à se produire en public à 3 reprises. Pour cela, une carte justificative à remplir au cours de l’année leur est remise ; elle validera en partie son passage de cycle.
Chaque élève possède un « dossier de scolarité musicale » qui comporte les résultats des évaluations. Cet outil permet un meilleur suivi de la scolarité des élèves.
Le programme des cours et des examens s’inspire en partie des recommandations de la FFEM. Nous avons adopté certaines propositions de cette organisation. Leur mise en pratique à l'APM est décrite ci-dessous.
La durée de ces cours est comme l’an passé d’1 heure 15 à laquelle s’ajoute le temps commun de « pratique musicale » axée principalement sur le chant, la polyphonie instrumentale et rythmique, l’ouverture culturelle et la préparation du spectacle de fin d’année.
Le temps commun de pratique musicale varie de 30 mn pour les classes d’IM1 et d’IM2 à 45 mn pour les niveaux supérieurs. Cette plage horaire est également axée sur l’harmonie et l’improvisation, à partir du niveau IM3, par l’intervention du professeur de piano jazz.
Lorsque les effectifs le permettent (au mois 12 élèves par niveau), les classes sont dédoublées. Pour ces niveaux, il a été décidé un allègement sensible du programme, afin de concilier ouverture musicale et consolidation des notions fondamentales.
Il conseillé aux professeurs d’utiliser comme support de travail, en plus des modèles fournis par les méthodes de référence, les pièces apprises par les élèves lors de leur cours d’instruments, dans le but de réconcilier le solfège avec la pratique instrumentale appliquée. Ce procédé permet en outre de valoriser à tour de rôle un élève et la pièce qu’il travaille sur son instrument.
Le professeur de formation musicale doit également être garant d’une ouverture, de la façon la plus large possible, sur l’histoire de la musique, les cultures du monde, les styles musicaux et leurs contextes sociaux et géographiques, sans jugement de goût, au travers d’auditions, de recherches personnelles ou collectives et pourquoi pas, si l’occasion se présente, de sorties culturelles.
Ouvrages utilisés :

  • IM1 : Planète FM, Volume 1B Marguerite Labrousse, éditions Henry Lemoine,
  • IM2 : Planète FM, volume 2A, Marguerite Labrousse éditions Henry Lemoine,
  • IM3 et ados 2 : Planète FM, volume 3A, Marguerite Labrousse, éditions Henry Lemoine.
  • IM4 : Planète FM, volume 4A, Marguerite Labrousse, éditions Henry Lemoine,
  • PM1 : Planète FM, volume 5B, Marguerite Labrousse, éditions Henry Lemoine,
  • PM2 : Planète FM, volume 6A, Marguerite Labrousse, éditions Henry Lemoine.

ainsi que le cahier documenté
Un travail de recherche pédagogique est demandé aux professeurs de formation musicale pour compléter le contenu de ces ouvrages. Nous utilisons par exemple les textes musicaux abordés dans ces ouvrages comme base de travail (écoute de l’œuvre, analyse succincte de la partition, travail d’un extrait, dictée à parties manquantes, etc.), les idées et réalisations sont échangées lors des réunions pédagogiques.

Formation musicale – Cursus « Ados débutants »

L'obligation de suivre une formation musicale pose une difficulté particulière pour les adolescents et pré-adolescents qui souhaitent débuter l'apprentissage d'un instrument. Il est en effet difficile de les intégrer dans les classes du cursus standard : la différence d'âge est trop importante pour leur faire suivre les cours d'IM1 ou IM2 avec des enfants en primaire. De plus, l'absence de bases les empêche de suivre les cours d'IM3 ou d'IM4. Par ailleurs, leur motivation et leur vitesse d'acquisition nous ont incités à proposer un cursus particulier. Celui-ci est composé de 2 classes (débutant et avancé). Il permet, le cas échéant, de rejoindre le cursus standard.
Les cours se déroulent sur une durée de 1 heure ¾ qui inclue une demi heure de temps commun entre les deux niveaux. Son contenu est similaire au programme réalisé avec les autres classes, notamment la préparation du spectacle de fin d’année avec le professeur intervenant.
Le temps commun de « pratique musicale »
Le principe du temps commun (de 30 à 45 mm), consiste en un brassage de niveaux voisins (IM1/IM2 et IM3/IM4/PM1), visant à travailler autour d’un projet musical qui sera présenté lors du spectacle de fin d’année.
La mise en place d’une chorale d’enfant, destinée aux élèves de FM qui souhaitent chanter, représente l’axe principal du projet. Pour les autres, un rôle d’accompagnement leur sera proposé tant au travers de l’instrument qu’ils pratiquent que de la percussion. L'orientation est en outre dirigée vers le déchiffrage, l'interprétation et l'improvisation,
Le thème retenu pour le spectacle de fin d’année est Les Musiques urbaines. Plusieurs tableaux et pièces musicales sont envisagés. Ils mêleront expression musicale, chorégraphique et performances artistiques. Plusieurs intervenants et partenaires s’associent à ce projet :

  • L’association Street Harmony, spécialisée dans la danse hip-hop,
  • L’école de danse Aurélia, pour des conseils de mise en scène et l’intervention de danseuses de modern jazz.
  • L’antre sonore, spécialisé dans les percussions urbaines
  • L’association spray Lab (centre culturel Georges Pump it up), pour diverses formes d’expression artistiques urbaines (graff, vidéo…).

Lors des plages communes, les professeurs intervenants auront en charge de diriger les groupes dans des domaines établis.
Lors des plages communes, les professeurs intervenants auront en charge de diriger les groupes dans des domaines établis (ateliers de pratique vocale, instrumentale et rythmique, ateliers de discussions, d’ouverture et de réflexion, chorégraphie et expression corporelle) .
Les supports de travail sont constitués par les morceaux choisis pour la réalisation d’un spectacle. Celui-ci sera présenté en fin d’année, avec le concours d'autres élèves et professeurs de l’école et des intervenants extérieurs (artistes et danseurs).
Cette action a pour but d’une part, de favoriser les échanges, multiplier les expériences musicales entre les élèves de l’école de musique, et d’autre part de monter  un projet artistique original et collectif tout en valorisant le travail effectué en cours de formation musicale.

Stage autour de la culture urbaine

Dans le cadre de la préparation du spectacle de fin d’année et de sa thématique, un stage est proposé aux élèves de formation musicale de tous niveaux lors de la première semaine des vacances de printemps.
Il comprend 2 modules :

  • Percussion sur du matériel de récupération, encadré par des artistes spécialisés dans ce domaine.
  • Tournage et réalisation d’un vidéo clip, dont les participants seront les acteurs.

Le résultat ce ces travaux feront partie intégrante du spectacle.

Atelier Musiques d’aujourd’hui

Cet atelier d’une heure hebdomadaire, proposé aux adolescents ayant accompli leur cursus de formation musicale, consiste à envisager des angles d’étude analytiques, culturels et critiques sur des œuvres proposées par les élèves eux-même, issues de leur environnement musical.
L’objectif de cette classe est de porter un regard de musicien lors de séances de partage et d’échange à partir des connaissances et des expériences de chacun.
L’écoute active, le relevé musical et l’application instrumentale sont au programme de ces séances qui suscitent également la créativité.
En outre, une initiation à l’informatique musicale par l’utilisation d’un logiciel d’éditeur de partition est à l’étude pour cette l’année.

 


 

Cours d’instruments

Les cours instrumentaux proposés à l’APM sont les suivants :

  • Accordéon
  • Batterie
  • Chant lyrique
  • Chant actuel
  • Clarinette
  • Flûte traversière
  • Guitare classique
  • Guitare électrique
  • Guitare basse
  • Batterie, Percussions
  • Piano
  • Piano jazz
  • Saxophone
  • Trompette
  • Violon, violon alto
  • Violoncelle

Ces cours sont organisés par cycles de quatre niveaux (1er et 2ème cycle) et de deux niveaux (3ème cycle) . Actuellement nous avons, selon les instruments, des élèves dans trois cycles différents : Initiation musicale, Perfectionnement musical et Supérieur.
Seuls les passages de cycle sont évalués formellement par la présentation d’une pièce devant un jury composé de professeurs de l’APM et de musiciens extérieurs.
Les élèves en cours de cycle sont soumis à un contrôle continu de la part de leurs professeurs respectifs.
En fin d’année scolaire, le professeur d’instrument précisera succinctement le niveau atteint à l’intérieur du cycle, les progrès réalisés, les lacunes et les objectifs à atteindre pour chaque élève. Ces appréciations figureront dans le dossier de scolarité musicale et pourront être consultées lors des évaluations de fin de cycle.
L'esprit de l'évaluation est de rendre les prestations publiques de l’élève plus fréquentes et plus naturelles afin que celles-ci conduisent à des évaluations formatives et à une autoévaluation de l’élève plus constructives.
Les élèves en fin de cycle sont soumis à l’obligation de se produire au moins trois fois en public durant l’année et à assister à au moins trois concerts ou auditions.
Un concert donné par les élèves en fin de 2ème cycle et sera l’occasion d’une évaluation par un jury.
Programme pédagogique adapté aux adultes
L'APM, comme beaucoup de structures équivalentes, reçoit de plus en plus de demandes d'adultes qui souhaitent apprendre ou reprendre un instrument. Nous avons également une demande régulière de la part de parents qui désirent accompagner leurs enfants dans leur formation musicale. L'APM a donc mis en place une offre adaptée à ce public.
Les cours d'instrument sont ouverts aux adultes. Les professeurs ont développé une pédagogie adaptée à ce type d'élèves. Comme les autre élèves, les adultes sont fortement incités à jouer face au public. Ils sont régulièrement programmés lors des auditions multi-classes dont deux leur sont réservées en priorité
Des cours de solfège pour adultes sont proposés sous la forme d'un cursus en deux niveaux. D'une durée d'1h30, ces cours bénéficient d'une pédagogie souple et adaptée aux inscrits.
Depuis quelques années, l'APM propose une formule « parent-enfant » originale. Celle-ci s'adresse aux familles dont un enfant débute un instrument. Elle comporte le cours de formation musicale pour l'enfant, le cours de solfège pour l'adulte et un cours commun d'instrument où le professeur enseigne aux deux dans la même période de 45mn. Chaque professeur a la liberté de participer ou non à cette formule.
Les adultes ne sont pas soumis à une évaluation formelle.
Prestations musicales de l’APM 2012/2013
Le programme des concerts et auditions arrêté à ce jour est le suivant :

  • Fête des vendanges: le dimanche 02 septembre 2012 – Parc de Graffigny,  prestation de l'orchestre et de la fanfare.
  • Téléthon/Saint Nicolas le 8 décembre, par la chorale Chœur en balade.
  • Vœux du maire, le 15 janvier 2013, prestation de la fanfare.
  • Cabaret Klezmer, le vendredi 22 février, 20h30, au Château de Mme de Graffigny, assuré par les professeurs de clarinette, accordéon, chant et piano jazz.
  • Concert des professeurs de l’APM : dimanche 17 mars, 15h00, Centre Jean Savine
  • Audition des classes de piano de l’APM et de l’APEM de Laxou : « Autour de la chanson française » mercredi 27 mars, Centre Jean Savine
  • Voyage de la guitare à travers le monde : samedi 06 avril, à Pompey, à l’invitation de l’école de musique de Pompey et avec la participation des classes de guitare de la MJC Desforges, du conservation et de l’APM,
  • Autour de la comédie musicale : dimanche 07 avril, centre des Écraignes
  • « chœur en balade » au Salons chantants de Nancy : 26 mai,
  • « chœur en balade » dans le cadre de la Mission Renaissance de Nancy : 29 mai,
  • Concert de Jazz : Mardi 4 juin 2010 au Caveau de la Roële.
  • Comme les années passées, l’APM organisera sa Semaine musicale du 24 juin au 30 juin. Durant cette période, les différentes classes de l’APM se produiront tous les jours en fin d’après-midi et en soirée au Château et dans le parc de Mme de Graffigny. La semaine se terminera par le spectacle des classes de formation musicale au centre des Écraignes le dimanche 30 juin.

Les auditions multiclasses, initiées en 2004-2005, sont maintenues. Le principe est de proposer chaque mois un programme d'une heure de musique exécutée par les élèves « qui sont prêts ». Notre objectif est triple :
permettre aux élèves de pratiquer la scène plus fréquemment tout en suivant leur propre rythme de progression ;
favoriser la rencontre des élèves qui fréquentent des classes différentes et inciter à la création de petits ensembles (duos, trios, etc.) ;
offrir un rendez-vous musical régulier aux adhérents, à leur famille et aux habitants de Villers.
Ces auditions ont lieu au Caveau de la Roële qui est mis gracieusement à notre disposition par l'association théâtrale qui le gère. Elles sont programmées en général à 18H00, un jour de la semaine et durent environ une heure.
Pour 2012/2013 le calendrier est le suivant :

  • 25 octobre, 18h
  • 18 décembre, 18h
  • 30 janvier, 18h
  • 22 février, 18h
  • 15 avril, 18h
  • 24 mai, 20h

Les autres manifestations programmées pour 2012/2013 sont :

  • le karaoké, en collaboration avec le Pôle Action Jeunesse (PAJ) de Villers lès Nancy, le 15 mars, précédé  de deux matinées de préparation les 8 et 9 mars,
  • le week-end de travail de la chorale les 13 et 14 avril à Bussang,
  • le stage de percussion urbaine et réalisation d’un vidéo-clip, en collaboration avec le PAJ durant les congés de printemps.

 


 

 

Pratique amateur

Depuis 2002, l'APM a inscrit dans son projet le développement de la pratique amateur. L'analyse explicitée ci-dessous nous a conduit à enrichir régulièrement notre offre dans ce domaine. Elle nous a conduit à mettre en place quatre types d'actions : la constitution d'ensembles permanents, la mise en place de stages ponctuel, la création des ateliers-projets et l'accueil de groupes autonomes. La caractéristique principale des trois premiers types d'action est de fournir aux amateurs un encadrement professionnel. Les actions sont conduites sous la responsabilité des professeurs en lien avec le coordinateur pédagogique.
La politique tarifaire de l'APM reflète notre engagement. L'accès aux ensembles permanents et aux ateliers-projets est inclus dans l'inscription aux cours d'instrument. Pour les adhérents qui ne suivent pas un cours d'instrument, une tarification à deux niveaux à été mise en place en 2010 : un ensemble, ou deux et plus. Il est à noter que depuis 2010, la participation à la chorale d'adultes a été totalement intégrée à cette politique tarifaire. Chaque stage bénéficie d'une tarification spécifique.
Analyse et objectifs
En comparaison avec d’autres pays, la France jouit d’une situation paradoxale en ce qui concerne la musique. D’une part, nous avons une structure d’enseignement dense et de qualité (conservatoires, écoles municipales, associations de type APM). D’autre part, nous avons peu d’ensembles amateurs. Tout laisse croire que les instrumentistes, une fois leur formation finie, ne trouvent plus de lieu pour pratiquer en groupe. Or, comme le montrent les exceptions que sont les fanfares ou les chorales, il existe un réel intérêt pour les pratiques d’ensemble.
Notre analyse est qu’il manque une structure support pour ce type d’activité. Cette structure devrait offrir les services suivants :
un espace dans lequel les musiciens puissent se rencontrer et constituer les ensembles correspondant à leur souhait et leur niveau,
un encadrement par des professionnels qui permette de construire un répertoire et de diriger le travail de répétition,
un support logistique, technique et administratif pour gérer les lieux de répétitions, leur organisation dans des ensembles variables, le déroulement des représentations et leur organisation pratique,
une action permanente de promotion de la pratique d’ensemble, tant par l’organisation et la participation aux manifestations, que par un travail plus en amont auprès des enfants.
Notre objectif est de bâtir une telle structure qui vienne en complément et extension de la structure « école » qui reste la base de l’activité de l’APM. Nous travaillons sur deux axes :
la collaboration avec des associations voisines,
la constitution d'ensembles associée à une démarche pédagogique cohérente visant à former à la pratique en orchestre.
Notre démarche implique également qu’une  attention particulière soit portée au répertoire qui doit avoir servir deux objectifs. Le premier est de situer les ensembles dans un espace différent de celui des formations classiques de l’agglomération afin d’attirer un large public. Le second objectif est de permettre d’intégrer des pratiquants de tout âge et niveau. L’idée maîtresse est de mettre le plaisir d’écouter et le plaisir de jouer à la base de notre projet.

Ensembles proposés et hébergés par l’APM

Orchestre

Une importance particulière est apportée à l’orchestre. Celui-ci est ouvert aux élèves des cours instrumentaux (pour lesquels cette activité est comprise dans le prix des cours) ainsi qu’aux pratiquants amateurs. Les répétitions de deux heures ont lieu selon une fréquence bi-mensuelle.  Actuellement, l’orchestre rassemble 30 musiciens, les plus jeunes étant à l’école primaire et les plus âgés étant retraités.
Le répertoire travaillé couvre de nombreux styles musicaux: classique, traditionnel ou musique de film. L’objectif est de permettre d’intégrer des pratiquants de tout âge et niveau, de travailler la technique orchestrale et de construire un répertoire utilisable en représentation publique.
Nous souhaitons également promouvoir des rencontres avec d'autres ensembles de la région sur le modèle des concerts communs que nous avons réalisés avec l'APEM de Laxou.

Atelier de préparation à l’orchestre

Nous incitons fortement les élèves, enfants ou adultes, à rejoindre les formations de l’APM dont l’orchestre.
Mis en place depuis 2011, l’ensemble de premier cycle propose aux instrumentistes débutants de s’initier à la pratique d’ensemble, avant de rejoindre l’orchestre au bout de quelques années.
La possibilité donnée aux jeunes élèves de se produire en ensemble est un atout qui s’inscrit dans la complémentarité de la formation instrumentale et musicale.

Atelier jazz

L’atelier jazz est proposé aux élèves de l’APM ainsi qu’aux musiciens désirant pratiquer en groupe le jazz ou la variété. Il fonctionne dans un esprit similaire à celui de l’orchestre.
Cette activité allie le travail de la musique d’ensemble et de l’improvisation. Cet atelier est animé par un professeur de piano jazz, rompu aux techniques de l’improvisation et connaissant les répertoires jazz et variété.
Les groupes formés dans cet atelier jazz se produisent dans de nombreuses manifestations locales.
Tous les ans, l’atelier de jazz propose une soirée. À cette occasion, d’autres big-bands de l’agglomération sont invités.

Chorale d’adultes

La chorale « chœur en balade » est une des composantes importantes de l’APM. Elle est désormais totalement intégrée à la structure. Cet adossement à une école de musique est ce qui distingue Chœur en balade des, nombreuses, autres chorales de l'agglomération.
L'intérêt de l'intégration de la chorale à l'APM se traduit par les éléments suivants :
Un professeur de piano formé à l'accompagnement participe aux répétitions et aux concerts. Les prestations atteignent ainsi un excellent niveau de qualité.
Des programmes originaux et ambitieux peuvent être préparés grâce à l'association aux autres composantes de l'APM. Ainsi, dans un passé proche, la chorale s'est produite dans des pièces accompagnées par l'orchestre ou par des professeurs. Elle a également participé au spectacle de fin d'année préparé par les classes de formation musicale.
Les choristes ont un accès facilité aux ressources de l'APM, en particulier aux classes de solfège.
L'activité de la chorale participe à la visibilité de l'APM. Elle se produit régulièrement sur l'agglomération et participe activement aux manifestation chorales de Nancy. Elle se produira à Nancy dans le cadre des manifestations « Salons chantants » et « Mission Renaissance ».

Atelier de musique actuelle

L'évolution de la demande ces dernières années a mis en évidence la nécessité de créer un pôle « musiques actuelles » au sein de l’APM.  Ceci s'est traduit par une évolution de l'offre de l'accueil d'un groupe de jeunes adhérents à la mise en place d'un cours structuré, encadré par des professeurs et adapté à ce public particulier. La mise à disposition par la mairie d'une salle après des travaux d'insonorisation permet d'accueillir dans de bonnes conditions les enseignements « sonores ».
L'atelier de musiques actuelles permet aux élèves des cours de guitare électrique, de basse, de percussion et de chant, et de piano, de travailler ensemble autour du montage de chansons « classiques » de ce répertoire. L'originalité de l'atelier est de faire tourner l'enseignant. La rotation des professeurs permet aux participants de mieux comprendre le rôle et la spécificité de chaque instrument dans la construction d'un ensemble cohérent.
L'atelier est ouvert aux groupes extérieurs déjà constitués.
Une action  vers les collèges et Lycées de Villers-lès-Nancy devrait être mise en place afin de promouvoir la pratique des musiques actuelles chez les jeunes adolescents.

Fanfare

Créée en 2011, la fanfare rassemble désormais une dizaine de membres autour d’un répertoire festif et original, inspiré en partie du répertoire de l’Europe de l’Est.
De nombreuses prestations locales ont déjà été assurées lors des manifestations de la vie communale et associative.
La fanfare, constituée d’amateurs et de professeurs constitue aujourd’hui une vitrine active par son dynamisme et sa disponibilité.

Classes instrumentales

Afin d'encourager les élèves à pratiquer collectivement, nous encourageons la constitution de groupes mono-instrumentaux associés aux différentes classes. Actuellement, l'APM propose un ensemble de clarinettes et un ensemble de flûtes. Les professeurs sont encouragés à proposer de tels ensembles.

Stage d’orchestre

Depuis quelques années. L'APM propose un stage d'orchestre situé dans la dernière semaine d'août. Ce stage vise trois objectifs :
lancer la saison de l'APM dans une rencontre studieuse et décontractée
inviter les pratiquants à venir découvrir, ou redécouvrir, le plaisir de jouer en orchestre
préparer le concert pour la fête des vendanges de Villers.
Le stage est organisé autour d'une quinzaine d'heures de répétitions. Le programme travaillé comporte des adaptations de pièces classiques, de musiques traditionnelles et de comédies musicales.

Stages de musiques actuelles

Le stage de musiques actuelles sera organisé en collaboration avec le Pôle Action Jeunesse de Villers lès Nancy. Le thème est « culture urbaine ». Il se déroulera entre 16 et le 20 avril. Il sera focalisé plus spécifiquement sur les percussion urbaines. À coté du travail musical propre, la réalisation d’un vidéo-clip est prévue. L’objectif est de permettre aux participants d’aborder la création d’un projet artistique global dans les esthétiques actuelles.
Une seconde initiative commune avec le PAJ est un karaoké programmé le 15 mars. Les chanteurs seront accompagnés par les élèves et professeurs de l’atelier de musiques actuelles. Deux jours de préparation sont programmés les 8 et 9 mars.

Ateliers projets

Afin d'introduire plus de souplesse dans l'offre, l'APM a mis en place la notion d'atelier-projet depuis plusieurs années. Le principe est de permettre à un groupe d'élèves des cours d'instruments de se retrouver pendant une période à déterminer en fonction de la nécessité, pour préparer un programme transversal aux différentes classes. Chaque atelier est proposé et piloté par un professeur. Les demandes sont examinées tout au long de la saison.
Chaque atelier projet a pour objectif de participer à une audition ou un concert public.

Café concert

Dans le cadre d’une expérimentation qui relève de la diffusion de la culture musicale, les professeurs ont été sollicités pour établir un cycle de conférences, sous la forme de café concert, ouvertes à tout public (interne comme externe) et dispensées dans le courant de l'année sur des sujets divers comme la présentation d'un aspect musical au travers de l'Histoire, d'un compositeur, d'une œuvre présentée en même temps sur l'agglomération, d'un mouvement ou d'une esthétique ... Après la flûte dans le répertoire contemporain l’an passé, la musique klezmer sera présentée cette année par 4 professeurs.

Accueil de groupes autonomes

Une des motivations pour la création du pôle de musiques actuelles a été fournie par quelques jeunes adhérents, élèves dans des cours d'instrument, qui cherchaient un lieu où le groupe rock qu'ils avaient constitué pourrait répéter. Une salle leur a été prêtée et, l'expérience ayant été positive pour toutes les parties, une réflexion sur l'intégration de ce style de musique à l'APM a été lancée.
Au delà du fait que ce type d'action fait clairement partie de notre objectif de promotion de la pratique musicale, la démarche qui part des demandes très concrètes de pratiquants est aussi particulièrement intéressante pour faire évoluer l'APM.
En 20112/2013, l'APM héberge une chorale féminime adultes, ainsi que  le groupe de jazz La Machine à Fusion.

 


 

 

Organisation et administration

Principes de fonctionnement

Le fonctionnement de l’APM repose sur deux instances : le conseil des professeurs et le conseil d’administration.
Le conseil d’administration est constitué de douze membres élus par l'assemblée générale. Il se réunit une fois par mois soit en formation complète, soit en bureau. Outre les aspects de gestion ordinaire,  il définit l’action de l’association, sa politique et le calendrier des représentations. Le recrutement des nouveaux professeurs s'effectue à partir des entretiens qui se déroulent sous la responsabilité du président assisté de membres du conseil et du professeur coordinateur.
Sur le plan social, l’APM a mis en place des pratiques conformes à la convention collective de l’animation, y compris dans son avenant 46. De plus, tous les salariés ont le statut de professeur, les salaires intègrent une  prime d’ancienneté spécifique à l’APM et les charges sociales sont payées sur l’intégralité du salaire (nous n’utilisons pas la possibilité du forfait pour les « petits » horaires). Les salaires sont par ailleurs gérés par un cabinet spécialisé.
Sur le plan comptable, l’APM a une pratique respectant  les usages réglementaires. En particulier, les financements publics sont gérés dans le cadre de conventions formelles.
Tant en interne, dans ses relations avec les professeurs, qu’en externe, dans ses relations avec ses partenaires associatifs et institutionnel, le conseil d’administration a suivi une stratégie fondée sur la rigueur dans la définition du rôle de chacun et sur le respect mutuel. Le résultat est une situation saine qui donne son dynamisme à l’APM et nous permet de continuer sereinement notre projet de développement de la pratique d’ensemble.
Le conseil des professeurs se réunit au moins deux fois l’an pour préparer  le programme pédagogique et l’évaluation des élèves. Il propose également  le contenu et  le calendrier des manifestations au conseil d'administration.  Il est dirigé par le coordinateur pédagogique. Le conseil des professeurs peut créer des commissions thématiques (formation musicale, musiques actuelles, piano, etc.) chargées d'étudier et de proposer des évolutions sur une activité particulière.
Le conseil des professeurs est animé par un coordinateur pédagogique qui est désigné pour un an au sein de l'équipe enseignante par le conseil d'administration. Le coordinateur est invité aux réunions du conseil d'administration

Défis et évolutions

Comme toutes les structures associatives d'enseignement de la musique, l'APM est confrontée à des défis majeurs. Une réponse rapide et cohérente est nécessaire pour assurer la survie de notre association.

Le financement des activités

À travers ses activité d'enseignement dirigées vers les enfants et adolescents, mais aussi à travers ses activités de développement des pratiques culturelles, l'APM est dépositaire d'une mission de service public. À ce titre, elle bénéficie et dépend de l'engagement des collectivités territoriales, la commune de Villers lès Nancy en tête. Les tensions prévisibles sur les budgets des collectivités pourraient conduire à remettre en cause les équilibres dans le financement. Ce constat nous impose d'améliorer notre maîtrise de la gestion et notre vision de l'avenir.
Pour le premier point, nous avons décidé de créer une fonction de secrétariat de comptabilité. Ce poste est essentiel pour le suivi au jour le jour de la trésorerie, pour la gestion des cotisations et de la facturation, et pour l'identification précise des postes de coût. Dans un premier temps, cette fonction sera remplie grâce à un accord avec une association de Villers qui met à notre disposition une personne pendant une demi-journée par semaine. Il est prévisible que cette fonction, et la charge qui va avec, devra être renforcée dans le futur.
Pour le second point, nous mettons en place une  commission mixte avec la municipalité de Villers. Composée de 6 membres (3 représentants de la municipalité et 3 du CA de l'APM), cette commission a pour objectif d'approfondir le dialogue et la concertation. Sa mission sera de faire en sorte que la politique culturelle de la ville et celle de l'association soient encore mieux coordonnées, que des actions communes soient organisées, et que les moyens apportés par chaque partenaire soient adaptés aux mieux de nos ressources et de nos contraintes respectives.

La complexification de la gestion

Comme en témoignent les convocations à des assemblées générale extraordinaires ces dernières années, l'APM a connu des difficultés de gestion importantes. Un élément important explicatif de ces crises tient au modèle de fonctionnement qui repose essentiellement sur le bénévolat. Que ce soit dans le domaine financier, social ou simplement réglementaire, la gestion est de plus en plus complexe et ne peut plus être assurée uniquement par des bénévoles.
Pour que le modèle associatif puisse continuer, il est essentiel que les bénévoles puissent revenir à leur mission première de définition de la politique de l'association à travers la construction permanente de son projet  ainsi que d'impulsion et de contrôle de la réalisation des objectifs. Pour cela, ils doivent impérativement s'appuyer sur une structure administrative forte.
En conséquence, nous avons décidé de doter l'APM d'un poste de coordinateur administratif.
Comme pour tout changement majeur de structure de fonctionnement, il importe de prendre toutes les garanties pour que celui-ci ne mettre pas en péril les acquis de l'APM. Nous avons donc décidé d'associer les professeurs à la définition du poste et de ces missions. Un point particulièrement sensible est l'existence et la position du poste de coordinateur pédagogique.  Un consensus sur le maintien des deux fonctions et sur un fonctionnement « en binôme » du directeur et du coordinateur pédagogique est établi. Un affinement des missions et responsabilités de chacun est en cours.
Nous espérons que le recrutement d’un nouveau coordinateur administratif pourra être effectué dans les premiers mois de 2013.

L'évolution de la demande et des pratiques d'enseignement

La réforme récente du calendrier scolaire montre que certains « rythmes sociaux » sont susceptibles d'évoluer rapidement. Si nous ne voulons pas subir ces évolutions, mais maîtriser leur impact, il est important que nous réfléchissions à une adaptation des pratiques dès maintenant. Ainsi, il nous faut avoir une proposition cohérente si les jeunes élèves devaient reprendre le chemin de l'école le mercredi matin.
La demande évolue aussi fortement. Ainsi, nous voyons apparaître une demande de formation de la part d'adolescents qui, jusqu'ici, se contentaient de pratiquer entre eux. Nous assistons à un glissement vis-à-vis des instruments : la demande en guitare explose alors que celle pour certains instruments classiques baisse. Enfin, nous avons de plus en plus de demandes d'adultes qui souhaitent apprendre la musique. Nous ne pouvons pas ignorer ces évolutions mais nous devons les maîtriser. L'enjeu est de conserver ce qui fait la qualité de l'APM : une exigence pédagogique forte, une qualité de prestation élevée, un lieu d'enseignement et de pratique combinés, une politique sociale solide. Il faut donc inventer et expérimenter de nouvelles formes d'enseignement. La création de l'atelier de musiques actuelles montre que nous avons su répondre à certaines demandes. Notre enjeu est de mettre en place un espace où l'expérimentation de nouvelles offres puisse se développer.
Enfin, en lien avec le problème des ressources institutionnelles, il nous faut trouver les moyens de garder un coût raisonnable à la pratique et à l'éducation musicale.  Une réflexion et des expériences sur les notions de cours d'instrument particuliers et collectifs sont impératives. La mise en place de la formule « parent-enfant » relève de ce type de problématique.
Le chantier sur l'évolution des pratiques est essentiel si nous souhaitons que l'APM poursuive sa mission au haut niveau qu'elle a atteint.

Les événements de l'APM

Août 2018
D L Ma Me J V S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

Audition multi-classes décembre 2017

'Powered By Jsmug Joomla Extension '

Audition multi-classes janvier 2018

'Powered By Jsmug Joomla Extension '