Formation musicale

Responsable : Vincent Houplon
Nature : cours
  • Vincent Houplon
  • Isabelle Dougha
  • Patrick Sénécal
  • Marina Zerr

Cours de solfège, cours de théorie, cours de formation musicale : quelle que soit l'appellation, il faut passer par là. Mais, nous pouvons vous rassurer: ce n'est pas une punition ! (avec la preuve par l'image :-)

Le but premier de la formation musicale est de permettre aux élèves de devenir autonomes. Pour cela, à moins d'être Django Reinhard ou Manitas de Plata, il est nécessaire de savoir lire la musique.

Si on veut bien y prêter attention, mettre sur le papier un morceau de musique est un véritable tour de force. En effet, il faut indiquer la variation des hauteurs du son (la mélodie), la durée relative des sons (le rythme), les variations d'intensité et de timbre des sons (les nuances), le paysage sonore (l'harmonie) et encore d'autres caractéristiques. Ça fait beaucoup, mais le véritable défi tient au fait qu'un musicien doit être capable de lire et d'interprèter toutes ces informations à la vitesse du morceau qu'il est en train de jouer. Cet objectif est remarquablement atteint grâce aux notations musicales actuelles, fruits d'une longue évolution historique, basées sur quelques codes et règles somme toute assez simples.

Comme tout outil, la notation musicale ne devient efficace qu'à partir du moment où son mode d'emploi est parfaitement connu. En l'occurrence, il est nécessaire d'apprendre à associer les signes avec leur effet : hauteur de son et durée. Ainsi, une part importante de l'apprentissage concerne le travail de l'oreille (savoir discerner des hauteurs, des intervalles) et du rythme (reconnaître et reproduire). Dans le cycle pour les enfants, le chant est également travaillé.

Les cours de solfège ont la réputation d'être rébarbatifs. Ça a pu être vrai, mais ce n'est pas le cas à l'APM. Nous œuvrons pour que les cours allient le travail sérieux, indispensable, et le plaisir d'être ensemble. Les professeurs enseignent aussi un instrument ; ils sont donc attentifs à orienter le travail en fonction des instruments pratiqués par les élèves. L'enseignement s'effectue en petits groupes de 12 élèves au maximum. Nous utilisons des méthodes modernes qui font appel à des activités ludiques.

La formation musicale de base se déroule en deux cycles : Initiation Musicale (4 ans) et Perfectionnement Musical (2 ans). Les élèves peuvent debuter le cours d'IM1 dès l'âge de 7 ans. Les cycles sont sanctionnés par un diplôme délivrés par un grand jury. En cours de cycle, les élèves passent deux évaluations par année avec leur professeur pour estimer les progrès. Cette formation est obligatoire pour les jeunes élèves.

Les adolescents qui souhaitent apprendre un instrument ont eux aussi besoin d'une formation musicale. Un cursus spécifique leur est destiné. L'enseignement est adapté aux attentes de ce public particulier. Des évaluations regulières et un diplôme final sont prévus.

L'APM offre également un cours de formation musicale pour adultes. Il s'adresse aux adultes qui souhaitent (ré)apprendre un instrument ou à ceux qui souhaitent pouvoir suivre les études musicales de leurs enfants. Les contenus et la pédagogie sont redéfinis chaque année en fonction des participants. Il n'y a pas d'évaluation.

Quelques questions nous sont souvent posées.

Combien d'années de solfège sont-elles nécessaires avant de débuter un instrument ?
Aucune ! En fait, nous conseillons que les enfants débutent en même temps la formation musicale et l'instrument s'ils ont déjà fait leur choix. Les deux enseignements s'enrichissent mutuellement grâce à la mise en pratique immédiate des notions vues en solfège.

Peut-on pratiquer un instrument sans formation musicale ?
Oui, à trois conditions : être très doué, avoir une mémoire musicale exceptionnelle et passer beaucoup de temps à apprendre de nouveaux morceaux. Pour le commun des mortels, la formation musicale est la voie la plus rapide pour se faire plaisir en pratiquant toutes sortes de musiques.

Ma fille veut apprendre le piano mais ne veut pas aller en cours de solfège, puis-je l'inscrire à l'APM ?
Non, nous sommes désolés, mais nous considérons que la formation musicale est indispensable à l'épanouissement des talents musicaux. Les structures et l'exigence de qualité de l'APM ne nous permettent pas de proposer des enseignements intégrés instrument/solfège.

Je veux faire de la batterie, il faut vraiment que je fasse du solfège ?
Oui ! Dans une forme adaptée, le cours pour adolescents probablement. Derrière les bons morceaux de rock, on trouve des grilles d'accords, des structures rythmiques, des mélodies que la formation musicale permet de comprendre.

N'a-t-on rien inventé de plus facile que les notes et les portées, depuis le temps ?
Non. Certes, des techniques comme les tablatures pour les guitaristes ou les grilles d'accords pour les jazzmen sont utilisées, mais elles soufrent de deux limitations importantes : elles ne permettent pas de tout noter (le rythme par exemple est mal traité) et, surtout, elles sont limitées à un seul instrument. Il est impossible d'échanger entre intrumentistes ou d'apprendre un nouvel intrument. La notation classique est presque universelle.

Les adultes qui veulent apprendre un intrument doivent-ils aussi s'inscrire en formation musicale ?
Nous ne l'imposons pas, mais nous le conseillons.

Mon fils est inscrit au cours de formation musicale d'une association mais souhaiterait prendre des cours d'instrument avec un de vos professeurs. Doit-il aussi suivre votre formation musicale?
Non. L'important est que l'élève suive une formation musicale. De même, les élèves qui ont validé une formation musicale de niveau équivalent à PM2 sont dispensés de s'inscrire à nos formations.