Andréas Koch

  • guitare électrique
  • musiques actuelles
  • guitare classique

Né le 20 juin 1968 à Karlsruhe, Andreas quitte son Allemagne natale, guitare sur le dos au début des années 90 direction la France, pour suivre avec succès des études de musique. Il se fait vite repérer pour ses qualités artistiques et humaines. En 1992 il participe à l’interprétation de la création « 240 Cordes de fièvres », œuvre commandée par le Ministre de la culture à l’époque, Jack Lang. Sortant du « Centre Musicale et Créatif de Nancy » en 1994 – diplômé avec la mention très bien – il s’est produit depuis en groupe et en solo dans l’Hexagone et en Suisse. En 1995 Andreas attire l’attention des responsables de la société Tama-Ibanez-Paiste et travaille pendant le « Salon de la Musique » à Paris comme guitariste-démonstrateur pour les marques Ibanez (Joe Satriani, Steve Vai) et Crate (Marty Friedman). Depuis 1999 il s’est fait remarquer à plusieurs reprises au Zénith de Nancy lors des finales du « Festival Rock Lycée » comme guitariste-démonstrateur jouant chaque fois devant 4000 personnes pour un grand magasin de musique nancéien. En 2000 Andreas est invité de partager la scène du Terminal Export à Nancy avec Nono (ex-guitariste de Johnny Hallyday, Trust) et le Bassiste David Jacob lors d’une soirée organisée par la marque de renommée mondiale Fender. Ses compétences dans le domaine de l’arrangement et la production musicale l’ont amené depuis quelques années de coacher des formations musicales amateurs et semi-professionelles.

En dehors des ses multiples activités de musicien, il a travaillé comme technicien pour des artistes aussi illustres que B.B. King, Carlos Santana, Al DiMeola, Joan Baez, George Benson, Michael Jones et Alain Souchon.

A l’APM depuis 1994, il est heureux de pouvoir partager son savoir-faire et son expérience lors des cours de guitare et des stages de musiques actuelles au sein de l’école. Enseignant confirmé, ses spécialités sont le travail de base, l’apprentissage et l’analyse des morceaux, le travail au sein d’une formation musicale et les techniques d’improvisation dans des styles variés.

« Faire avec chaque intéressé ce fabuleux voyage de la découverte de l’instrument et de la musique qui l’entoure, amener l’élève à travers des cours progressivement vers la maîtrise rythmique et mélodique de son instrument est pour moi toujours un grand plaisir ».

Sa devise se résume ainsi :

La technique n’est qu’un outil, utilisons cet outil pour mieux aller vers l’essentiel, l’âme, le cœur de la musique. Comprendre et pas uniquement apprendre.

Alors, donnons-nous rendez-vous à l’APM.

A bientôt Andréas